Educonnect

INFORMATION AUX FAMILLES SUR LE TELEPAIEMENT

A compter de la rentrée scolaire 2016, les frais de demi pension et de pension peuvent être payés par télépaiement. Pour les familles, les avantages sont nombreux :

- Confort :

  • Gain de temps par un mode de paiement adapté aux usages actuels.
  • Connexion sécurisée avec login/mot de passe (une par enfant ou possibilité de faire un regroupement sur un même compte si le parent a plusieurs enfants scolarisés dans des EPLE différents mais situés dans la même académie). 

- Visibilité :

  • Visualisation de toutes ses créances (un ou plusieurs enfants).
  • Visualisation des dates d’échéance.
  • Possibilité de dialogue avec l’agent comptable sur une adresse mail dédiée.

 

- Souplesse :

  • Choix de la créance à régler, conformément à la règlementation.
  • Paiements modulables, immédiats, paiement partiel ou paiement en totalité de la créance.
  • Retour immédiat du ticket de paiement.
  • Historique des paiements visibles par la famille.

 

Connexion sur le portail EduConnect :https://educonnect.education.gouv.fr 

Votre identifiant et mot de passe sont accessibles directement sur le portail.

 

 

 

 

En savoir plus...

Des lycéens graines d’inventeurs

Baptiste, Edwin et Kévin, trois lycéens de Blaise-Pascal, vainqueurs du Salon des jeunes inventeurs, le week-end dernier, à Monts. 
© Photo NR

 
Le 9 mai dernier avait lieu la finale académique des Olympiades des sciences de l’ingénieur, à Tours. Deux groupes d’élèves du lycée Blaise-Pascal y ont participé. Le premier, composé de Baptiste Descoux, Edwin Marest et Kévin Blondeau, a présenté une invention de robot d’aide au transport du matériel médical d’urgence. Ce projet a obtenu le 3e prix dans la catégorie de la démarche scientifique. Le second groupe, formé cette fois par Paul-Anne Renoux, Tanguy Dominique, Johan Ballereau et Rémi Delcourt, a créé une cave intelligente automatisée. Leur projet, quant à lui, a obtenu le 6e prix, catégorie communication. Mais pas rassasiée, l’équipe de Baptiste, Edwin et Kévin a participé, le week-end dernier, au Salon des jeunes inventeurs à Monts (Indre-et-Loire). Avec bien plus de succès puisqu’ils ont décroché la première place du concours, avec 1.200 votes sur 5.000 visiteurs. Ils ont obtenu une participation au concours Lépine, organisé à Montpellier en octobre prochain. 

En savoir plus...

Label aéronautique : le lycée rend sa copie

Les membres de la direction, les enseignants et les représentants des entreprises partenaires présents mardi pour la réunion de lancement du label. 
© Photo NR

La filière aéronautique ouvrira ses portes en septembre à Blaise-Pascal. Enseignants et entreprises ont conçu, ensemble, les modules d’enseignement.

Une nouvelle « formation sur-mesure » s’adressera, à partir de septembre, aux lycéens en baccalauréat professionnel technicien en chaudronnerie industrielle à Blaise-Pascal : le label aéronautique, qui s’appuie sur le diplôme déjà existant, accueillera dès la rentrée prochaine, cinq jeunes, en première et terminale. « C’est une première dans le département, explique Olivier Servat, chargé de la gestion des ateliers. Ce label vise à montrer le métier d’avenir et d’excellence qu’est la chaudronnerie. » Une formation encore trop peu connue et victime de préjugés : « Non, la chaudronnerie n’est pas la fabrication de chaudrons ! La coloration aéronautique que nous lui donnons vient ajouter ce “ petit plus ”, qui, je l’espère, plaira aux élèves », argumente-t-il.
Une formation qui s’articule autour de dix nouveaux modules d’enseignement, tels que l’anglais « langue officielle dans l’aéronautique », la réglementation aéronautique ou encore, l’assemblage des différents matériaux. Plongés dans l’univers aéronautique, les élèves auront l’opportunité de participer à seize semaines de stages en entreprise, sur les deux ans.
« Ils obtiennent un diplôme mais aussi un métier », confirme Bruno Di Nallo, proviseur du lycée. Une formation qui permet, pour ceux qui le souhaitent, une poursuite d’étude dans la région grâce, à un « projet d’IUT labellisé ».

Une réponse aux besoins des entreprises
« La formation s’appuie sur le besoin réel des entreprises », explique Olivier Servat. Depuis juin 2018, les enseignants ont rendu visite, chaque mardi, aux quatre entreprises partenaires : AérocentreLisi Aerospace, Jacques Soudure et Vallair Industry. « Ces visites ont permis de recenser l’activité de chaque entreprise, leurs besoins et les différentes contraintes de chacune des structures. A la suite de cela, nous avons identifié dix-sept contenus et proposé dix modules d’enseignements spécifiques au label », continue-t-il. Un véritable travail de collaboration s’instaure entre les professionnels et le lycée qui échangent sur les enjeux de la formation, notamment au niveau écologique. « Le défi écologique fait partie des valeurs citoyennes à communiquer aux élèves. Travailler sur le recyclage des pièces et sur l’utilisation de matériaux propres est dans l’air du temps, notamment avec la future réglementation de la taxe carbone », conclut Armel Jezequel, directeur général de Vallair Industry

En savoir plus...

fff